PRÉSENTÉE PAR  Le Trio Hockey HORAIRES & CLASSEMENTS
Aucun match à l'horaire

L’Intrépide Midget Espoir fait appel à divers intervenants pour enseigner aux joueurs


De quelle façon pouvons-nous garder nos joueurs motivés?

Suite au passage de leur région en zone rouge, c’est la question que les dirigeants de la structure de l’Intrépide Midget Espoir se sont posée. Leur solution? Faire appel à divers intervenants du monde du hockey grâce à des rencontres virtuelles.

Tour à tour, un officiel (Julien Fournier, LNH), un recruteur (Félix Riopel) un entraîneur (Louis Robitaille, Olympique de Gatineau, LHJMQ), un joueur professionnel (Jean-Gabriel Pageau, LNH) ou un directeur général (Jacques Carrière, Cape Breton Eagles, LHJMQ) ont pu présenter leur perspective aux joueurs Midget Espoir de l’Intrépide.

Malgré la pandémie, l’organisation a ainsi poursuivi l’enseignement aux joueurs dans le but de créer une synergie entre les hockeyeurs et ces différents types d’intervenants.

Afin d’en apprendre davantage sur cette initiative, Hockey Québec s’est entretenu avec l’entraîneur-chef de l’Intrépide, M. Marcel Latreille.

 

Des trucs pour se motiver à la maison

Se concentrer lors d’une rencontre virtuelle est souvent un défi en soi. Marcel Latreille nous partage son truc afin que les joueurs suivent assidument les rencontres virtuelles de l’équipe.

« La majorité du temps, on les a faits le samedi matin et les joueurs devaient aller courir le matin à 9h (avant le Zoom). L’objectif était de les garder actifs et éveillés pour la rencontre de 10h. »

Une fois la rencontre débutée, les joueurs étaient fins prêts à assimiler les perspectives des invités. Pour les motiver, l’équipe a aussi fait appel à Louis Bédard, un spécialiste de la motivation et du conditionnement mental pour les athlètes.

 

Des invités provenant de tous les horizons

L’entraîneur qui est en à sa 7e saison avec l’Intrépide nous explique les sujets de ces présentations virtuelles.

« Si l’intervenant était un joueur, on abordait le cheminement du joueur comme son parcours au hockey mineur jusqu’à la Ligue nationale ou le Junior. »

La qualité et l’originalité des intervenants motivaient aussi les joueurs lors de ces rencontres. Avec des joueurs tels que Jean-Gabriel Pageau (LNH), Jack Seymour (ancien joueur et capitaine au Midget Espoir) ou Manix Landry (capitaine des Olympiques de Gatineau), les joueurs de l’Intrépide pouvaient se mettre dans la peau d’un hockeyeur qui n’a pas été repêché ou d’un autre qui l’a été.

Résultat? Ils pourront ainsi anticiper les prochaines étapes à venir et s’y préparer selon les commentaires de ces hockeyeurs professionnels.

Lors de ces échanges, un directeur général a aussi présenté sa vision sur « ce qu’on doit faire comme joueur de hockey et quels sont les critères recherchés chez un joueur ». L’équipe a même eu la chance d’accueillir deux militaires qui ont adressé un message aux joueurs pour le jour du Souvenir.

Malgré la pandémie, l’équipe n’a pas chômé! L’intrépide a aussi organisé des conférences d’équipe pour visionner des parties et continuer l’enseignement du hockey de façon virtuelle.

 

La perspective d’un officiel

Les joueurs de l’Intrépide ont aussi eu la chance de discuter avec l’officiel Julien Fournier (32 matchs dans la LNH). Ce fut d’ailleurs un échange très apprécié des hockeyeurs selon Marcel Latreille.

« Ce n’est pas souvent qu’un joueur a la chance d’être dans une situation de dialogue avec un arbitre. Souvent c’est durant le match et c’est différent », nous explique-t-il.

Grâce à cette rencontre joueurs-arbitre, les hockeyeurs ont découvert la façon dont « un arbitre voit le match et comment il voit le changement de tempo d’une partie à l’autre quand c’est plus serré. »

En créant ce lien avec les officiels, les joueurs soutirent plusieurs avantages et Julien Fournier a su les mettre en valeur lors de sa présentation.

« Ils ont vu les conseils au niveau des mises au jeu et comment rester professionnel avec l’arbitre. Comment il (Julien Fournier) a réussi à cheminer jusqu’à la Ligue nationale et ce qu’est la relation arbitre-joueur à ce niveau-là. »

 

La suite pour l’Intrépide

D’ici le retour au jeu, Marcel Latreille mise sur une communication constante avec ses joueurs. Les rencontres avec différents représentants du hockey demeurent et son équipe analyse les parties.

En terminant, l’entraîneur qui s’implique depuis plus de trois décennies souhaitait également partager ce message d’espoir aux joueurs de la province.

« Le meilleur est à venir. Il faut rester focus et se garder actif tant au point de vue psychologique que physique. »

Merci infiniment à M. Marcel Latreille pour son temps et son implication et félicitations à la structure de l’Intrépide Midget Espoir pour sa proactivité durant la pandémie.

 

François Lachance

Coordonnateur communications, image de marque, soutien aux régions

flachance@hockey.qc.ca

 

Publié par :
Diane Ouellet
Responsable aux communications
LHEQ Volet masculin

Recherche équipe

Classement

Commanditaire

Entrepot du Hockey
Trio Hockey
Rousseau Sports
Hockey Québec
Hockey Experts
Entrepot du Hockey
Trio Hockey
Rousseau Sports
Hockey Québec
Hockey Experts
Entrepot du Hockey
Trio Hockey
Rousseau Sports
Hockey Québec
Hockey Experts

Partenaires

Entrepot du Hockey
Hockey Experts
Hockey Québec
Rousseau Sports
Entrepot du Hockey
Hockey Experts
Hockey Québec
Rousseau Sports
Entrepot du Hockey
Hockey Experts
Hockey Québec
Rousseau Sports